Les Jolies Plumes Chapitre 1

12033137_10207645947455421_5609814385207331217_n

Au détour d’un blog, j’ai découvert un atelier d’écriture virtuelle: Les Jolies Plumes. Chaque mois un thème est donné nous avons 30 jours pour écrire sur ce thème. Pour plus d’infos, je vous invite à découvrir leur page FB : ICI.

Le thème de ce mois-ci c’est: les vacances. Voici le sujet :

« Le sel sur la peau, des grains de sables coincés entre les doigts de pieds, un chapeau en paille ou bien un foulard dans le cheveux. Pour certains, c’est la définition parfaite des vacances. Pour d’autres, ce sont de grandes randonnées entres les massifs qui ne sont plus enneigés. Vous ou votre personnage êtes aussi en vacances. Mais que sont les vacances pour vous/lui ? A quoi se résument-elles ? Avec qui êtes-vous/est-il ? A t-il vraiment des vacances ou en rêve t-il juste ? Et si les vacances c’était aussi seulement s’échapper 5 minutes dans ses pensées lors d’une réunion ? »

J’ai donc décidé de me prêter au jeu:

J‘ouvre un œil, puis le deuxième. La lumière se glisse entre les stores. Je tourne la tête et je souris: mon homme est encore assoupi, la bouche légèrement entrouverte. Il est trop craquant. Pas de rendez-vous au programme, pas de pressions extérieures, je peux faire ce dont j’ai envie. Et là, tout de suite c’est d’un chocolat chaud fumant accompagné de tartines à la confiture de châtaignes. L’homme se lève à son tour et m’embrasse. Cela pique un peu avec sa barbe naissante, ce n’est pas pour me déplaire. Nous rions de tout et de rien, sur un ton un peu moqueur comme nous savons si bien le faire. En enfilant un t-shirt, je sens l’excitation me gagner, c’est une nouvelle journée qui commence. A la sortie de l’appartement, le paysage me fascine: des sommets à perte de vue, sous un ciel bleu magnifique. L’homme me prend la main. Je voudrais que ce moment dure une éternité. Mes cheveux me chatouillent le cou, je me tourne vers l’homme. Ses yeux remplis d’amour sont dirigés droit sur moi.

Là, à cet instant précis, j’aurais voulu arrêter le temps. Ici et maintenant. La sérénité venait de m’envahir tout à coup, j’étais bien. Avec la personne que j’aime de tout mon cœur, au milieu des montagnes, je me trouvais en vacances…

Bonne fin de weekend les amis

Lolli

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s