Le vide

DSC05949

 

Il y a eu cet article sur mon weekend au ski, préparé à l’avance . Puis plus rien. J’ai été happé par mon travail, qui a été envahissant jusqu’à s’incruster chez moi. Impossible de déconnecter, je me repassais mes journées dans ma tête, des journées trop chargées, épuisantes mentalement. Gérer 650 gosses, ce n’est pas simple tous les jours. Le stress s’est emparé de moi, sournoisement, dans le silence. Plus envie d’écrire, ni même de lire. Regarder la télé ? Pourquoi pas, mais les images n’ont pas de sens. Mon esprit est ailleurs. Mon corps tendu, s’exprime en me montrant son désaccord sous forme d’eczéma. La fatigue.

La maladie a profité de cette faiblesse pour prendre position dans mon corps: fièvre, toux, courbatures. Piégée dans un corps malade, le boulot qui revient toujours dans ma tête. Sourire était devenu rare. Jours sombres et vides. L’inspiration s’en était allée.

Puis il y a cette séance avec mon cheval. Où j’ai tout donné. Mon corps s’est relâché, enfin, la libération. J’en aurais pleuré. Un vrai remède mon cheval ❤

 

12516284_10207110945670203_1864562990_n

 

 

Et il y a eu le verdict pour l’élève qui m’a agressé: c’était hier. Exclusion définitive. Je suis soulagée. C’est les larmes aux yeux et avec le sourire que je suis rentrée chez moi. J’ai gagné sur la méchanceté. 🙂 Je peux respirer à nouveau.

 

 

 

Pix: mon bureau sur la 1ère photo, la 2ème c’est mon cheval & moi

 

 

Lolli
Publicités

3 réflexions sur “Le vide

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s