En Avril j’ai vu

 

Pendant les vacances de printemps, j’ai profité de mon canapé. Sans aucune culpabilité. J’avais besoin de me poser, de me retrouver chez moi et de paresser. Voici une petite sélection des derniers films que j’ai vu.

Brooklyn

image

Dans les années 50, attirée par la promesse d’un avenir meilleur, la jeune Eilis Lacey quitte son Irlande natale et sa famille pour tenter sa chance de l’autre côté de l’Atlantique. À New York, sa rencontre avec un jeune homme lui fait vite oublier le mal du pays… Mais lorsque son passé vient troubler son nouveau bonheur, Eilis se retrouve écartelée entre deux pays… et entre deux hommes.

Une belle histoire d’amour mais pas que. Eilis découvre un autre pays, une autre coutume et l’adaptation ne va pas se faire sans heurts. C’est avant tout le destin d’une jeune femme ui quitte tout ce qu’elle a connu pour aller vers l’inconnu de l’autre côté de l’Atlantique. Ce film m’a énormément plu, il m’a touché, l’actrice Saoirse Una Ronan m’a bluffé . Un vrai coup de ❤

Le dernier chasseur de sorcières

CE7A5277.cr2

Notre monde actuel repose sur un pacte fragile régissant la paix entre humains et sorcières. Ces dernières sont autorisées à vivre secrètement parmi nous tant qu’elles n’ont pas recours à la magie noire. Kaulder, membre de la confrérie de la hache et de la croix qui garantit ce pacte, chasse les sorcières insoumises depuis plus de 800 ans. Mais lorsque l’un des membres de son groupe est assassiné, la guerre est sur le point d’éclater et de faire des rues de New York un véritable champ de bataille.

J’ai appris à aimer Vins Diesel grâce aux Fast & Furious. Et dans ce film, il ne m’a pas déçu. Il joue très bien son rôle de traqueur de sorcières qui ne lâche rien tout en gardant sa part de mystère. L’histoire est pas mal, on est en plein dans le fantastique mais qui s’invite dans le monde actuel. Attention, je pense qu’il faut respecter l’avertissement aux moins de 12 ans, la sorcière fait vraiment flipper.

 

Au nom de ma fille

daniel-auteuil-dans-au-nom-de-ma-fille-877215_w650

Un jour de juillet 1982, André Bamberski apprend la mort de sa fille Kalinka. Elle avait 14 ans et passait ses vacances en Allemagne auprès de sa mère et de son beau-père le docteur Krombach. Rapidement, les circonstances de sa mort paraissent suspectes. L’attitude de Dieter Krombach ainsi qu’une autopsie troublante laissent beaucoup de questions sans réponse. Très vite convaincu de la culpabilité de Krombach, André Bamberski se lance dans un combat pour le confondre. Un combat de 27 ans qui deviendra l’unique obsession de sa vie…

Ce film est très sombre, dur je trouve. Ne pas le regarder pour vous remonter le moral 😉 Daniel Auteuil est un de mes acteurs français préférés. Il peut passer du rire aux larmes, incarne le tragique avec brio ou nous fait rire avec son accent du Sud dans Marius par exemple. Cette histoire est belle, c’est celle d’un père qui croit que sa fille a été tuée et il va sacrifier sa vie pour le prouver. Touchant, dur et sublime.

Pix: les photos et résumés ont été pris sur allociné

 

 

 

Lolli

Publicités

2 réflexions sur “En Avril j’ai vu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s