Pendant les heures trop chaudes

 

Ici, il fait 40° à 13h, alors on recherche à tout prix la fraîcheur chez soi. C’est dans mon canapé avec le ventilateur et un pot de Ben & Jerry’s au caramel  que j’ai fait mes dernières trouvailles. A vos écrans !

 

Éperdument

a-EPERDUMENT-PIERRE-GODEAU-640x468

Un homme, une femme

Un directeur de prison, sa détenue.

Une histoire d’amour impossible …

 

C’est un film dramatique français, qui m’a pris aux tripes du début à la fin. Je connaissais Adèle Exarchopoulos pour son rôle dans La vie d’Adèle, qui m’avait plu d’ailleurs. Dans celui-ci, aux côtés de Guillaume Gallienne , acteur de la Comédie Française, elle se surpasse. Ce film ne laisse pas indifférent, on ressent un amour profond et compliqué entre eux. Et on se pose une question: Lequel des deux est emprisonné ?

 « Mon problème ? C’est toi . »

 

 

Vicky Christina Barcelona

18939623.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Vicky et Cristina sont d’excellentes amies, avec des visions diamétralement opposées de l’amour : la première est une femme de raison, fiancée à un jeune homme respectable ; la seconde, une créature d’instincts, dénuée d’inhibitions et perpétuellement à la recherche de nouvelles expériences sexuelles et passionnelles. Ces deux femmes vont passer un été à Barcelone, où bien des surprises les attendent …

Pour mon premier Woody Allen, je ne suis pas déçue. Les acteurs sont bons ( Javier Bardem, j’en ferai bien mon goûter 😉  ) , l’histoire est bien ficelée et osée. J’aime quand les histoires sortent des sentiers battus. A voir si vous êtes ouverts d’esprit.

« Tu es cette nuance qui ajoutée à la palette fait que la couleur devient belle. »

 

Stranger Things

483244.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

A Hawkins, en 1983 dans l’Indiana. Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent dans une recherche semée d’embûches pour le retrouver. Dans leur quête de réponses, les garçons rencontrent une étrange jeune fille en fuite. Les garçons se lient d’amitié avec la demoiselle tatouée du chiffre « 11 » sur son poignet et au crâne rasé et découvrent petit à petit les détails sur son inquiétante situation. Elle est peut-être la clé de tous les mystères qui se cachent dans cette petite ville en apparence tranquille…

Cette série se distingue par son ambiance un peu Stephen King et par le mystère qu’elle dégage. On se retrouve vite plonger dans cet univers effrayant et nous voulons savoir par dessus tout ce qui se cache derrière ces phénomènes étranges. De plus les personnages sont attachants.

 

 

Pix : sur allociné
Lolli

 

Publicités

Une réflexion sur “Pendant les heures trop chaudes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s