Films & séries de la rentrée

 

Voici les films et séries de la rentrée que j’ai vu dans le mois. Certains sont des classiques, d’autres des nouveautés. Il y en a pour tous les goûts. 🙂

 

 

hq720

Ghost in the shell

 

Résumé: Dans un futur proche, le Major est unique en son genre: humaine sauvée d’un terrible accident, son corps aux capacités cybernétiques lui permet de lutter contre les plus dangereux criminels. Face à une menace d’un nouveau genre qui permet de pirater et de contrôler les esprits, le Major est la seule à pouvoir la combattre.

Mon avis: Ce film très futuriste est plutôt pas mal. Les effets spéciaux sont bien réalisés, on pense vraiment que l’héroïne est un robot. L’histoire va s’améliorer au fur et à mesure, on va découvrir le passé du Major qui est plus intéressant que sa mission principale. Et il ne faut pas se fier aux apparences…

 

691829749

Coup de foudre à Notting Hill

 

Résumé: Quand un matin, Anna Scott, l’actrice la plus célèbre d’Hollywood, pousse la porte de la librairie de William Thacket, située dans le charmant quartier de Notting Hill, à l’ouest de Londres, le libraire ignore que commence une grande aventure. Par une série de hasards comme seul le destin peut en mettre en scène, William et Anna vivent une rencontre étonnante, attachante. Lorsque la star le rappelle quelque temps plus tard, William n’ose y croire.

Mon avis: C’est une de mes comédies romantiques chouchous , que je ne me lasse pas de voir avec Jules dans ses bras. Julia Roberts et Hugh Grant, deux acteurs que j’affectionne particulièrement brillent dans ce film émouvant. Il n’est pas de première jeunesse, il date de 1999 mais en cas de coup de blues, c’est LE film qui me fait sourire et qui me réconforte. Si vous faites parti des 1% de la population à ne pas l’avoir vu je vous le conseille. ❤

 

gilmore-girls-cast

Gilmore Girls

 

Résumé: Gérante d’une auberge à Stars Hollow, petite ville du Connecticut peuplée d’habitants hauts en couleur, Lorelai Gilmore élève seule sa fille Rory, qu’elle a eu à l’âge de 16 ans. Toutes deux entretiennent une relation mère-fille très forte, qui fait d’elles avant tout des amies, et naviguent ensemble à travers les différents obstacles de la vie.

Mon avis: C’est une série pas du tout récente qui me tentait depuis un moment. J’ai vu quelques épisodes, c’est une série un peu guimauve mais qui va bien avec mon envie de douceur. J’aime leur relation si forte entre la mère et la fille. mention spéciale pour le maitre d’hôtel que j’adore. C’est une série rose à regarder avec un bol de chocolat chaud et des nounours en chocolat lorsqu’on est seule à la maison. Ce n’est pas l’intrigue qui prédomine mais les relations humaines. Une douce note pour finir la journée.

 

maxresdefault

Seven Sisters

 

Résumé: 2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman. Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman. Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparait mystérieusement…

Mon avis: C’est le genre de films qui te laisse sceptique. On ne peut pas dire que j’ai adoré mais je n’ai pas détesté non plus. Je ne m’attendais pas du tout à ce film là. A ce côté si noir, je m’attendais à un film d’action moins sombre. J’ai été déçue , ça j’en suis sûre. Je suis allée le voir avec une amie qui a eu la même impression quand les lumières se sont allumées. Que dire ? Le film est particulier, je crois que c’est le mot. Je suis désolée de ne pas avoir un avis plus tranché.

 

 

 

 

Pix: prises sur Allociné
Lolli
Publicités

13 reasons why

 

429249.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Résumé: Un adolescent découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l’intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui s’est tragiquement suicidée deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l’une de ces raisons ?

Mon avis: Une série qui a fait beaucoup de bruit mais pas pour rien. Je suis sensible au quotidien des adolescents dans le milieu scolaire de part mon travail. Alors c’est avec sérieux que je me suis plongée dans l’univers de la défunte Hannah. Cela décrit avec exactitude les problèmes que peuvent rencontrer les ados. Bien évidemment cela ne mène que rarement au suicide de la personne. Mais il est important de se rendre compte de l’impact des mots et des actes chez les adolescents. Chaque épisode est capital, bouleversant, on se rapproche un peu plus d’Hannah. Cette série est prenante, poignante, on vit l’enfer qu’a vécu Hannah et on se demande pourquoi un garçon si gentil et honnête que Clay se retrouve sur les cassettes. Le dernier épisode m’a bouleversé, on y voit la détresse entière d’Hannah et de ses parents qui veulent des réponses. Hâte d’être en 2018 pour voir la saison 2.

 

 

Pix: Prise sur allociné
Lolli

Films août 1

Pour des raisons de budget, je ne pars pas en vacances pendant l’été. Ce qui m’a fait râler un peu beaucoup au début. Mais j’ai pris le bon côté des choses en me disant que c’était l’occasion de découvrir des nouveaux films, des livres, des séries. Alors me voilà avec un gros article sur les films vus début Août. 🙂

 

253055.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Les animaux fantastiques

Résumé: New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d’être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (version américaine du « Moldu ») déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable. Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d’un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale. Mais quand Jacob Kowalski, Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente.

Mon avis: Je suis une grande fan de la saga Harry Potter. Alors quand J.K Rowling a écrit ce scénario dans son univers magique, j’étais plus qu’emballée ! Le contexte historique est un peu différent que dans la saga du jeune sorcier, j’ai eu un peu de mal à situer l’histoire au début. Mais je me suis vite laissée embarquer dans les péripéties de Norbert avec ses créatures magiques. 🙂

 

179111.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Un homme à la hauteur

Résumé: Diane est une belle femme. Une très belle femme. Brillante avocate, elle a de l’humour et une forte personnalité. Et comme elle vient de mettre un terme à un mariage qui ne la rendait pas heureuse, la voilà enfin libre de rencontrer l’homme de sa vie. Le hasard n’existant pas, Diane reçoit le coup de fil d’un certain Alexandre, qui a retrouvé le portable qu’elle avait égaré. Très vite, quelque chose se passe lors de cette conversation téléphonique. Alexandre est courtois, drôle, visiblement cultivé… Diane est sous le charme. Un rendez-vous est rapidement fixé. Mais la rencontre ne se passe pas du tout comme prévu…

Mon avis: Une comédie romantique avec Virginie Efira plus pétillante que jamais et Jean Dujardin parfait dans son rôle. Je ne suis pas très fan des films français comme vous le savez mais j’ai passé un bon moment, un film léger mais pas tant que ça. En effet, il démontre les discriminations face aux personnes différentes qui ne correspondent pas à la « norme ». Au final, un film touchant teinté d’humour et de romantisme.

 

L-affiche-du-film-Jamais-sans-ma-fille-de-Brian-Gilbert-sorti-en-1991_exact1024x768_p

Jamais sans ma fille

Résumé: En 1984, Betty Mahmoody part en vacances avec son mari Moody d’origine iranienne et leur fille dans son pays d’origine. Très vite, l’homme est influencé par le fondamentalisme ambiant et refuse de la laisser repartir vers les États-Unis.

Mon avis: Ce film m’a donné des frissons. J’ai eu les larmes aux yeux. Le combat d’une mère qui veut repartir dans son pays avec sa fille.Une mère ui veut retrouver sa liberté. On découvre l’énorme fossé entre les mœurs orientales et occidentales. C’est vraiment un beau film que je recommande.

 

389704.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Valérian la cité des mille planètes

Résumé: Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d’agents spatio-temporels chargés de maintenir l’ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha – une métropole en constante expansion où des espèces venues de l’univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d’Alpha, une force obscure qui menace l’existence paisible de la Cité des Mille Planètes.

Mon avis: Luc Besson s’est surpassé. Des décors et graphiques sublimes, un univers coloré magnifique digne d’Avatar. De jeunes acteurs méconnus pour moi que j’ai eu plaisir à découvrir dans cette histoire remplie de péripéties. 2h18 d’action, j’en ai pris plein les yeux. Hâte d’être en 2018 pour voir la suite.

 

 

478034.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Les figures de l’ombre

Résumé: Le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux États-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l’astronaute John Glenn.

Mon avis: Le sujet de la discrimination dans les années 60 m’intéresse énormément. J’ai donc beaucoup aimé ce film retraçant le combat de 3 femmes noires qui se battent pour prouver qu’elles ont leur place à la NASA à des postes importants au même titre que les blancs. Les actrices sont géniales. C’est leur jeu qui rend le film si touchant. Les protagonistes sont drôles, avec de fortes personnalités, c’était un régal de voir ce film.

 

Bonne semaine !

 

 

Pix: prises sur allociné
Lolli

 

 

 

Films & Séries Juillet

 

Les vacances c’est fabuleux on peut prendre le temps de flâner et de se poser sans se soucier du reste. Du coup j’en profite pour faire le plein de films, de livres, de séries et de sorties. Aujourd’hui, place au petit écran !

 

Les films

 

p1.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Tout peut arriver

 

Résumé: Harry Sanborn, directeur d’une maison de disques new-yorkaise, ne sort qu’avec des filles de moins de trente ans. Durant un rendez-vous romantique avec sa nouvelle petite amie, Marine, il va faire une crise cardiaque et sera obligé de rester avec la mère de Marine, Erica , une brillante dramaturge. Ces deux là que tout oppose ne sont pas au bout de leur surprise…

Mon avis: C’est MON film préféré avec Jack Nicholson ! J’adore cet acteur et le duo avec Diane Keaton marche à merveille. C’est touchant et très drôle. Le bureau d’Erica me fait rêver avec vue sur la mer. Un petit bijou à savourer.

 

 

cercle-des-poetes-disparus-1989-01-g

Le cercle des poètes disparus

 

Résumé: Todd Anderson, un garçon plutôt timide, est envoyé dans la prestigieuse académie de Welton, réputée pour être l’une des plus fermées et austères des États-Unis, là où son frère avait connu de brillantes études. C’est dans cette université qu’il va faire la rencontre d’un professeur de lettres anglaises plutôt étrange, Mr Keating, qui les encourage à toujours refuser l’ordre établi. Les cours de Mr Keating vont bouleverser la vie de l’étudiant réservé et de ses amis…

Mon avis: Ce film était dans mon disque dur depuis un moment. Et par une nuit d’insomnie, j’ai appuyé sur PLAY et je suis rencontré dans l’univers un peu loufoque du professeur Keating, incarné par le brillant Robin Williams qui nous a quitté bien trop tôt. Cela parle d’amitiés, d’amour, comment grandir et être singulier, de courage. Un film plein de surprises.

 

balto510

Balto

 

Résumé: En 1925, dans le village de Nome, en Alaska, vit Balto, moitié loup – moitié husky, rejeté par les autres chiens et souffrant terriblement de sa condition. Un jour, une grave épidémie s’abat sur le village. Toutes les routes sont bloquées par un violent blizzard. Le seul moyen de faire venir des médicaments jusque-là est d’envoyer des chiens braver la tempête. Balto va enfin pouvoir faire la preuve de son courage, de son adversité et de sa loyauté.

Mon avis: J’ai gardé mon âme d’enfant et je me suis promise de regarder plus de dessins animés à l’avenir. Car j’aime cela et je m’empêchais d’en regarder sous prétexte que j’ai 24 ans. C’est grotesque ! J’adore ce dessin animé qui a accompagné mon enfance. J’ai dû visionner la cassette au moins 20 fois. Balto, c’est un chien loup qui doit accepter qui il est pour être heureux et maître de son destin. Peu importe les origines, on peut tous faire de grandes choses, à condition d’avoir un peu de courage et d’être bien entouré ! Une belle leçon de vie.

 

Les séries

 

356090.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Game of Thrones

 

Je ne vous présente plus Game of Thrones, c’est LA série qui enchante nos cœurs depuis 7 saisons déjà. Justement, la reprise c’était le 17 et chaque épisode est comme une glace savoureuse, je suis complètement gaga de cette série. La grande question est: Qui va monter sur le trône de fer ?

 

GIRLS S3 EP11

Girls

 

Résumé: L’entrée dans la vie active de quatre jeunes filles d’une vingtaine d’années, de leurs humiliations à leurs rares triomphes. Hannah, l’éternelle stagiaire, rêve de devenir écrivain ; Marnie, sexy et un peu garce sur les bords, ne manque pas d’ambition; et Jessa, hippie dans l’âme, aimerait gagner sa vie de son art…

Mon avis: Cette série je l’ai suivi puis laissé de côté. Depuis le début de l’été, je m’y suis remise et c’est un régal de se replonger dans les aventures de ces 4 filles qui essaient de réaliser leurs rêves. Le côté réaliste est ce qui me plait le plus dans cette série. Pas de filtres, c’est parfois trash et la série nous montre la vie sous tous ses aspects, y compris pour les scènes de sexe qui peuvent surprendre au début car elles ne montrent pas que le meilleur profil des acteurs. De l’authentique et du comique 🙂

 

334344.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Pretty Little Liars

 

J’ai profité de cette pause estivale pour  voir la saison finale de la série, que j’avais lâché par manque de rebondissements, cela tournait un peu en rond depuis qu’on savait qui était enfin A. La saison 7 qui clôture la série m’a surprise, je ne m’attends pas à ce retournement de situation, parfois un peu tiré par les cheveux à mon goût. J’ai bien aimé l’évolution des héroïnes, bien que je trouve qu’elles arrivent un peu trop facilement à faire abstraction de tout ce qu’elles ont vécu. Cette dernière saison répond à toutes nos questions laissées en suspens depuis le début de la série. Je ne vous en dis pas plus 😉

 

 

Pix: trouvées sur allociné et Googles Images
Lolli

Point culture

Aujourd’hui, je vous retrouve pour un point culture avec un film, une série et un livre. 🙂

 

108572.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Une série : Prison Break,  le retour

 

Résumé: Sept ans après la mort de Michael, Sara a refait sa vie et son frère est retombé dans ses vieux travers, s’attirant les ennuis. Libéré de prison pour bonne conduite, T-Bag reçoit un étrange courrier laissant supposer que Michael Scofield pourrait être en vie. Il transmet rapidement le message à Lincoln, lequel peine évidemment à y croire. Mais depuis cette nouvelle, quelqu’un cherche à le tuer…

Mon avis: Ce retour, je l’appréhendais un peu. J’avais adoré la 1ère saison de Prison Break qui m’avait tenu en haleine. Les autres beaucoup moins, j’avais même décroché complètement. Avec Jules, pour cette dernière saison, on s’est dit: pourquoi pas ? Cela ne coûte rien d’essayer. Nous avons bien fait. Cette reprise est haletante, on retrouve le frisson qui nous a tant manqué. Que va-t-il se passer ? LA question essentielle et omniprésente dans la série. Mon seul regret: seulement 9 épisodes pour ce retour tant attendu.

 

DSC08396.dng

Un film : Everything Everything

 

Résumé: Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.

Mon avis: Eh oui, c’est l’adaptation en film de mon coup de cœur du mois dernier. J’avais donc hâte de le découvrir sur grand écran. Je garde une nette préférence pour le livre. Le film est sympa mais un peu trop simpliste à mon goût. L’accent est mis sur l’histoire d’amour alors que la situation de Maddy est vraiment complexe et mérite d’être développée. J’ai ressenti beaucoup plus d’émotions sur le papier. Je pense que les personnes qui n’ont pas lu le livre réussiront à entrer totalement dans le film et l’apprécieront comme ce fut le cas de Jules.

 

Riquet-a-la-houppe

Un livre: Riquet à la houppe Amélie Nothomb

 

Résumé: Avec Riquet à la houppe, Amélie Nothomb revient avec un conte pour adultes où le laid et brillant Déodat va rencontrer la belle et contemplative Trémière.

Mon avis: Les livres d’Amélie Nothomb ont marqué mon adolescence. Je ne jurai que par elle. Puis en grandissant, ses derniers romans m’ont déçu alors j’ai arrêté de les lire. Quand j’ai vu Riquet à la houppe posé sur l’étagère de la médiathèque, j’ai eu envie de me replonger dans cet univers si singulier et propre à l’auteure. Les prénoms choisis pour les protagonistes sont toujours décalés et absurdes, j’aime cette originalité. Ce conte fait réfléchir sur la réaction de l’être humain face à la beauté ou à la laideur. Cela entraîne une vraie réflexion.  J’ai apprécié ce livre qui se lit facilement. 🙂

*****

« Les gens ne sont pas indifférents à l’extrême beauté : ils la détestent très consciemment. Le très laid suscite parfois un peu de compassion ; le très beau irrite sans pitié. La clef du succès réside dans la vague joliesse qui ne dérange personne. »

 

 

Bonne journée !

 

Pix: prises sur Googles Images
Lolli