Megève

dsc08105dsc08128dsc08130dsc08143

Ces vacances, je les attendais avec impatience. Comme vous le savez, je suis amoureuse de la montagne. Alors quand mon père m’a proposé de passer une semaine à Megève, j’ai dit oui sans hésiter ! Pile au moment où j’avais besoin de changer d’air, lasse des vignes et des oliviers. Une liste pour tout préparer, 2 valises, 6 heures de route et un super resto à tapas à Albertville ( le Bo Zin ) , nous voilà arrivé au mont d’Arbois, petit lotissement sur les hauteurs de Megève, en bas des pistes. La dernière fois, c’était il y a 10 ans, j’étais enfant. Je me suis rendue compte combien je n’avais pas saisi auparavant la beauté des lieux. Magnifique est un mot bien trop faible pour définir ces sommets parfaits. Nous avions chacun une chambre et notre salle de bain. Le chalet était assez grand pour qu’à 5 nous trouvions notre place.

dsc08116dsc08275dsc08502dsc08426dsc08466

  Pas de plan de voyage précis, juste le plaisir d’être ensemble et de profiter des pistes au maximum. Pendant 7 jours nous avons skié, mangé trop de crêpes au Nutella, beaucoup ri, fait un nombre incalculable de parties de Trivial Pursuit et de Pictionnary, baladé dans les rues de Megève. Avec Jules, nous avons fait une balade en calèche en amoureux. On s’est un peu chamaillés en famille, on a pris des bains chauds pour soulager nos muscles endoloris, on s’est émerveillés 600 fois devant les montagnes et la vue du chalet, on a dégusté des macarons de chez Ladurée et on a savouré l’instant présent, mesuré la chance folle d’être ensemble au paradis.

dsc08325dsc08188dsc08199dsc08227dsc08235dsc08380dsc08333dsc08364

 Infos pratiques

  • Nous avons bénéficié gracieusement du chalet qui appartient à l’entreprise dont mon père est administrateur. C’est un privilège car il faut compter au minimum 2000 € la semaine de location.
  • Pour faire des économies, nous avons loués le matériel de ski en ligne à Intersport. Comptez environ 120 € par personne avec l’assurance pour une semaine de location. Tout est réglable en ligne. Aucun soucis durant le séjour, je recommande ce système pour un gain d’argent et de temps.
  • Nous avions fait les courses dans le Var car Megève est une ville très chère. Faire le plein de la voiture avant de partir est une bonne idée.
  • Pour un restaurant à Megève, prévoyez un budget conséquent.
  • Calculez bien combien de temps vous allez skier car c’est plus avantageux de prendre un forfait à la journée 46 € contre 41,50 € pour 4h consécutives. Les heures où nous avons skié en toute tranquillité , c’était le matin dès 9h à l’ouverture des pistes et entre 13h et 15h. Le domaine skiable est immense, il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux. Les moniteurs de ski sont bilingues, c’est impressionnant.

 

Megève, c’était dur de te quitter, avec tes montagnes enneigées et ton blanc immaculé. Je reviendrais  ❤

 

 

Pix: Megève Février 2017

 

 

Mon Séjour en Espagne

 

Voici enfin mon voyage détaillé en amoureux en Espagne, à Badalona pour la nuit et Barcelone le jour. 3 jours, une parenthèse bienvenue dans le tourbillon du quotidien.

Ce fut un voyage avec des désillusions, des mauvaises surprises mais aussi des jolis moments. Et je garde en tête le plus important: nous étions ensemble Jules & moi. ❤

Arrivés après de longues heures de route en voiture, fatigués, nous arrivâmes à Badalona, ville à côté de Barcelone. Notre première impression: des favelas ! Des bâtiments gris, sales, entassés les uns sur les autres. Un pied dehors: l’odeur nauséabonde. C’était pas très bien engagé ! Le plus décevant fut incontestablement l’hôtel Miramar. Vieillot, avec une literie affreuse, des chaines espagnoles, la vue sur les rails , les palmiers et au fond la mer, un poil sur la cuvette, un p’tit déj qui laisse à désirer. Déprimant. C’est un 3 étoiles quand même, j’avais économisé un moment. Quelle déception !

La météo était contre nous, je n’ai pas eu un seul jour de soleil, de la pluie et du brouillard. Je m’excuse donc par avance pour la qualité des photos, même après retouches je ne suis pas satisfaite.

dsc07353

Le palais Güell

Premier site visité en arrivant. 12 € par personne avec un audioguide. L’intérieur est beau, on voit que les artistes ont mis du coeur à l’ouvrage. La luminosité ne permet pas de belles photos et le flash est interdit. Dommage ! Malgré tout, nous restons un peu sur notre faim. Surtout pour le prix !

 

dsc07361dsc07362dsc07367dsc07369

Marché : la Boqueira

Un lieu que je voulais absolument visiter. Nous n’avons pas été déçu. Des étales gigantesques, une ambiance particulière très sympa. Nous avons baladé, goûté des cornets de fromage et jambon ( si vous connaissez le fromage typique de là bas, merci de e dire le nom 🙂 j’ai oublié ). Puis un jus de fruits frais à 2 € et un empanada aux tomates plus tard, nous achetons des minis macarons fourrés au chocolat. Très bon ! J’aimerais beaucoup y retourner pour manger, il y a quelques stands mais ils étaient tous pris d’assaut.

dsc07579dsc07393

Le musée des cultures

Avant d’arriver au parc de la Citadelle, nous traversons un hall, qui s’avérait être un musée avec des ruines en contrebas. C’était très étrange de trouver cela dans un bâtiment moderne. Une découverte amusante.

 

dsc07416dsc07420dsc07437dsc07434dsc07496dsc07498

Le parc de la Citadelle

J’ai adoré me promener dans ce grand parc, avec de belles allées. A son centre, un étang avec des barques et des cygnes, c’était très sympa, une pause romantique appréciée pour Jules et moi. J’aurais pu rester une éternité dans cet endroit, j’ai beaucoup aimé la sérénité du lieu. Des statues, des petits détails qui changent tout. Un seul bémol: les musées attenants étaient fermés. Nous avons tout de même passé un excellent moment.

 

dsc07554

Ballade dans les rues espagnoles

Barcelone a son charme avec ses ruelles, ses nombreux cafés et bars. Pas très moderne mais avec une ambiance douce, un peu folle parfois. Nous avons adoré nous perdre dans les rues, découvrir une église par hasard, puis un excellent café américain avec des pancakes qui déchirent ! Une promenade en amoureux, pour nous imprégner de la ville. Pas de coup de cœur pour Barcelone mais cela ne fait rien, on ne peut pas tout aimer. 🙂

 

dsc07624dsc07635dsc07639dsc07646dsc07656dsc07662dsc07667dsc07668dsc07672dsc07681

Le parc Güell

Dernière visite avant le départ le matin, la circulation toujours atroce nous a fait perdre beaucoup de temps. Nous arrivons à 11h, pas de tickets pour les sculptures de Gaudi avant 18h. Une prochaine fois peut être. Nous décidons tout de même de faire le parcours gratuit au milieu de la nature. Des vendeurs ambulants et la foule rendent la promenade moins agréable que prévu. J’essaie de faire abstraction et de profiter. Toujours trouver des côtés positifs. Ne pas voir que le mauvais. Je m’y suis beaucoup employer lors de ce séjour.

Barcelone, tu ne m’as pas complètement séduite. J’ai aimé la nourriture, les parcs , les jus de fruits pas chers, les petits détails, la sympathie des espagnols. Moins aimé la circulation, les prix pour les touristes, les panneaux tout petit, l’absence de modernité. Peut être que je reviendrais. Ou pas. Seul l’avenir le dira…

 

 

Pix: Octobre 2016, Barcelone
Lolli

Barcelone

dsc07588

Pendant les vacances de la Toussaint, Jules et moi sommes partis pendant  3 jours en Espagne, pour découvrir Barcelone. Il y aura plusieurs articles.  Je suis revenue  avec un avis mitigé sur ce pays. Je vous explique tout cela. 🙂

Les points positifs:

  • La nourriture: les plats typiquement espagnols sont délicieux. Mention spéciale pour leurs pains au chocolat ( croissant enrobé de chocolat ) et pour leur jambon. Et la nourriture n’est pas très chère.
  • Les jus de fruits frais à 2 € . On a fait le plein de vitamines.
  • L’aspect culturel de Barcelone: il y a beaucoup de musées et de monuments à visiter, je n’ai pas pu tout voir. Barcelone a une âme culturelle.
  • L’hospitalité des habitants: ils sont chaleureux, toujours avec le sourire et essaient de vous aider et de vous comprendre, ils ont vraiment du mérite car j’ai parlé espagnol comme j’aurai parlé le chinois hihi 😀
  • Leurs parcs sont très beaux et bien entretenus
  • Il y a énormément de cafés et de bars, qui sont ouverts tard la nuit.

Les points négatifs:

  • Les péages sont vraiment chers
  • La circulation à Barcelone est horrible. Vraiment.
  • Les sites à visiter et les routes sont mal indiqués, les panneaux sont trop petits.
  • La ville semble figée dans un temps passé, cela manque de modernité. Les bâtiments sont vieux.
  • La ville n’est pas propre, beaucoup de tags même sur des endroits sacrés. Une mauvaise odeur dans certains quartiers.
  • Les monuments et lieux touristiques sont chers: 12€ par personne pour le palais de Güell c’est exagéré.

Dans un prochain article, je vous raconterai mon périple espagnol.  Hasta Luego !!

Pix: dans les rues de Barcelone
Lolli

Le lac d’Allos

DSC06464 - Copie

 

Petite info avant de commencer cet article: j’ai maintenant mon profil sur Hellocoton ( la fille qui arrive 100 ans après la guerre 😀 )

Voici le dernier article  sur mon séjour à la montagne dans les Alpes de Haute Provence. J’en avais déjà parlé l’année dernière ICI mais sans vraiment entrer dans les détails. Aujourd’hui, je vous présente le Lac d’Allos, dans le parc du Mercantour.  C’est parti pour un petit résumé plus poussé avec des infos pratiques.

 

 

INFOS PRATIQUES

Il y a une seule route menant au lac qui est ouverte du 4 juin à mi-octobre. Hors de cette période, le personnel se réserve le droit de ne pas rendre accessible à cause des conditions météorologiques. Il y a un premier parking ( le parking de la Cluite ) où vous pouvez vous garer: il est gratuit. A partir de ce parking, il y a 2h15 de marche pour accéder au lac. Si vous ne souhaitez pas autant marcher, pas de panique ! Vous paierez l’accès au parking du Laus, qui se trouve plus près du lac . Celui-ci est payant pendant la haute saison ( juillet / août ), de 8h30 à 16h à raison de 8 € pour les voitures et 2 € pour les 2 roues. Pour vous rendre au lac, il vous faudra 1h de marche.

Au lac, vous trouverez un refuge qui sert une cuisine fait maison avec des produits frais pur un coût très raisonnable ( ex: entrée / plat / dessert pour 19 € ). Vous pouvez y dormir la nuit. C’est sommaire mais il en faut peu quand nous avons au lever du jour la vue sur le lac.Tout se règle en espèces ou par chèque. Les toilettes sont à l’extérieur, je vous les déconseille ( c’est une info qui peut servir oui 😉 ).

Penser à regarder la météo la veille, le temps est changeant en montagne. Si vous allez au lac le matin de bonne heure, pensez à emporter une veste ou un sweat, il fait frais là haut ( 2250 m d’altitude ).

Vous serez dans le parc national du Mercantour, qui est un site protégé.

Le lac est vraiment une beauté. C’est le plus haut lac naturel d’Europe. Je resterais volontiers des heures à le contempler. Un pique nique près de cette beauté est très agréable.

RÉGLEMENTATION

Les vélos, les chiens même tenus en laisse sont interdits. Aucun véhicule motorisé n’est autorisé  après le parking du Laus. Seules exceptions pour les secours, la gendarmerie et le propriétaire du refuge qui doit se ravitailler.

Interdiction de crier, il faut respecter les lieux et ses habitants ( marmottes, bouquetins… ). Si vous avez un peu de chance et si vous êtes observateur, vous les apercevrez.

Les plantes et les fleurs ne doivent pas être cueillies, encore moins arrachées.

Pensez à prendre un sac pour vos déchets.

Et surtout, n’oubliez pas d’ouvrir grands vos yeux et de savourer l’instant. Un vrai moment de sérénité. 🙂

DSC06389 - CopieDSC06411 - CopieDSC06422 - CopieDSC06448 - CopieDSC06461 - CopieDSC06472 - CopieDSC06516 - CopieDSC06615 - Copie

DSC06617 - Copie

DSC06547DSC06630 - CopieDSC06383

Pix : une journée au lac

 

 

Lolli