Lectures Mars 1

 DSC00665

 

Looking for Alice      Louise Vianey

Résumé : Tout a commencé par hasard. Quand je me suis retrouvée dans une salle des ventes, à Londres, où les compagnies aériennes vendent aux enchères les bagages oubliés et jamais réclamés. Je me suis laissé prendre au jeu, et j’ai fini par emporter de justesse la superbe valise rouge que j’avais repérée en arrivant.Quand je l’ai ouverte, je n’ai pas trouvé les trésors que j’espérais. En revanche, dans la doublure de la poche intérieure, j’ai découvert une lettre adressée à une certaine Alice. L’auteur de la lettre, Stanislas, la suppliait de lui pardonner, et de venir le retrouver.En lisant ces lignes, sans trop savoir pourquoi, je me suis sentie investie d’une mission : il fallait qu’Alice puisse lire ces mots. Il fallait qu’elle puisse donner sa chance à Stanislas.Alors j’ai commencé à chercher Alice.

Mon avis: Je dois l’avouer, j’ai été tentée de lâcher ce livre plusieurs fois. L’intrigue met du temps à se mettre en place. Certains passages sont plutôt et parfois sans intérêt à mon goût. J’ai été surprise de voir les péripéties s’enchainer à partir du milieu du livre et je suis contente d’avoir lu ce livre jusqu’au bout. Une lecture agréable au final mais pas inoubliable.

 

*****

 

 

 

La disparition de Stéphanie Mailer     Joël Dicker

 

Résumé: 30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l’État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers: le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin des meurtres. L’enquête, confiée à la police d’État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration. Mais vingt ans plus tard, au début de l’été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque.
Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses. Qu’est-il arrivé à Stephanie Mailer? Qu’a-t-elle découvert? Et surtout: que s’est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea?

Mon avis: Une lecture merveilleuse. Je suis séduite par son style, son imagination débordante et sa faculté à brouiller les pistes. Une fois qu’on rentre dans l’histoire, et cela ne tarde pas, on se délecte des découvertes et de l’avancement de l’histoire au fil des pages. Les 3 personnages principaux sont attachants. Je me suis freinée dans cette lecture pour retarder le moment de lire la dernière ligne. Un vrai coup de coeur. Joël Dicker a fait très fort !

*****

 

« En 1994, vous vous êtes trompé de coupable. Je pensais que vous voudriez le savoir avant de quitter la police. »

 

Un goût de cannelle et d’espoir   Sarah McCoy

 

Résumé: Allemagne, 1944. Malgré les restrictions, les pâtisseries fument à la boulangerie Schmidt. Entre ses parents patriotes, sa sœur volontaire au Lebensborn et son prétendant haut placé dans l’armée nazie, la jeune Elsie, 16 ans, vit de cannelle et d’insouciance. Jusqu’à cette nuit de Noël, où un évènement va la bouleverser à jamais …  Soixante ans plus tard, au Texas, la journaliste Reba Adams passe devant la vitrine d’une pâtisserie allemande, celle d’Elsie … Et le reportage qu’elle prépare n’est rien en comparaison de la leçon de vie qu’elle s’apprête à recevoir.

Mon avis:  Je l’ai pris sans rien attendre, à part passer un bon moment. Quelle claque me suis-je prise ! C’est un livre fort et poignant, où le présent et le passé s’entremêlent avec brio. Des histoires fascinantes, du courage et une belle leçon de vie. J’ai été très touchée par ce livre, j’ai lu la dernière page avec regret. C’est un vrai coup de cœur ❤ Décidément, que de belles lectures en 2018 !!

 

« Tu ne peux pas obliger quelqu’un à croire à ta vérité, pas plus que tu ne peux forcer le pardon. Nous ne sommes responsables que de nous-mêmes. »

 

*****

 

Bonne lecture

 

 

 

Pix: Rien à voir avec les livres mais j’adore ces captures spontanées de Pupuce dans son moment de jeu
Lolli
Publicités

Adresses food varoises: La Garde/ La Valette

Quand je veux faire un tour à la ville (souvenez-vous, j’habite dans un village de 2000 habitants), je vais à La Garde près de Toulon. Il y a une ribambelle de magasins, un cinéma tout neuf et des restaurants sympas. Aujourd’hui, je vous présente mes adresses coups de cœur pour casser la croûte ou juste boire un coup avec une petite douceur.

 

AB_TORCY_REPORTAGE_40oeuf-5

Au Bureau

 

Ma cantine préférée qui arrive en tête, c’est le restaurant Au Bureau. Je n’ai jamais été déçue par les plats ni les desserts. Les cocktails sans alcool sont délicieux et les assiettes copieuses. La carte change deux fois par an minimum et il y a de tout. J’adore particulièrement leurs hamburgers faits maison ou leurs croques monsieur savoureux. Pour le dessert, je me laisse tenter par un cheesecake. Pour 2 personnes, vous devez compter entre 40 et 50 € si vous prenez un dessert avec le plat. La décoration particulière nous plonge dans une ambiance particulière, à l’image des pubs british. 🙂

Adresse: 1215 Chemin des Plantades 83130 La Garde

Site web

 

 

IMAGE-RESTO-LILLE-COULEUR

 

Beef House

 

C’est le restaurant pour les carnivores! Végétariens, passez votre tour 😉 Ce restaurant propose un énorme choix de viandes avec des accompagnements à tomber par terre. Le prix est en conséquence, la qualité a un coût. Il faut compter 40€ environ par personne. Je vous garantie que vous serez rassasié et que vos papilles vous diront merci. Je n’ai jamais été déçue.

Adresse:  114 Avenue de l’Université 83160 La Valette

 

 

brueggers-interieur

Bruegger’s

 

Je vous recommande cet endroit pour une pause gourmande seulement. Pour les bagels, j’ai déchanté: pas beaucoup de choix et on a encore une petite faim. Mais les desserts sont vraiment délicieux notamment leur brownie avec leur caramel coulant sur le dessus. Leur carrot cake est très bon aussi ! Les prix sont raisonnables.

Adresse: 115 Avenue de l’Université 83160 La Valette

 

 

img_20161003_180403

Sweet’Shake

 

En été, c’est là où Jules et moi prenons nos smoothies. Ils sont frais, délicieux et on peut composer soi même son smoothie. Très agréable à boire quand il fait 40° à l’ombre chez nous 🙂

Adresse: 192 Avenue de l’Université 83160 La Valette

Site web

 

 

kerliza-20

Crêperie Kerliza

 

J’adore les crêpes, j’en mange été comme hiver. Alors quand je trouve une bonne crêperie avec beaucoup de choix, je suis contente ! Ici, salé comme sucré, vous trouverez forcément votre crêpe fétiche. J’ai adoré la crêpe crème de spéculoos et chantilly, un régal ! L’ambiance est familiale, pas de chichis.

Adresse: 1215 Chemin des Plantades 83130 La Garde

 

Pix: prises sur les sites internet des endroits, de mon téléphone ou sur Google
Lolli

 

 

Mes derniers coups de coeur

 

1352813_backdrop_scale_1280xauto

STRONGER

 

Résumé: En ce 15 avril 2013, Jeff Bauman est venu encourager Erin qui court le marathon : il espère bien reconquérir celle qui fut sa petite amie. Il l’attend près de la ligne d’arrivée quand une bombe explose. Il va perdre ses deux jambes dans l’attentat. Il va alors devoir endurer des mois de lutte pour espérer une guérison physique, psychologique et émotionnelle.

Mon avis: Ce film est un petit bijou. J’ai pris une claque en le regardant. Jake Gillenhaal , l’acteur principal m’a fait vibré du début à la fin. Un drame où chacun essaie de trouver sa place auprès de l’acteur.  J’ai pleuré. J’ai souri. Ce film est poignant, triste et émouvant. Je n’ai pas assez de mots pour le décrire, je préfère vous laisser vous faire une opinion. C’est mon coup de cœur de 2018 pour le moment. ❤

 

/!\    Si vous n’avez pas vu les films Le Labyrinthe, passez votre chemin !!

 

0435516.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le Labyrinthe : Le remède mortel

 

Résumé: Dans ce dernier volet de l’épopée Le Labyrinthe, Thomas et les Blocards s’engagent dans une ultime mission, plus dangereuse que jamais. Afin de sauver leurs amis, ils devront pénétrer dans la légendaire et sinueuse Dernière Ville contrôlée par la terrible organisation WICKED. Une cité qui pourrait s’avérer être le plus redoutable des labyrinthes. Seuls les Blocards qui parviendront à en sortir vivants auront une chance d’obtenir les réponses tant recherchées depuis leur réveil au cœur du Labyrinthe.

Mon avis: 2h30 de plaisir. J’ai été scotchée sur mon siège, je n’ai pas regardé ma montre une minute. De l’action, un peu de suspense, un peu de frisson, de l’amour un cocktail explosif pour un film. Il était à la hauteur de mes espérances. Pas de version édulcorée, j’ai vraiment aimé cette fin de la saga. La seule petite réserve que je peux avoir, c’est qu’il est quand même violent pour les enfants. Je vous recommande ce film à partir de 12 ans.

 

 

series-tv-5a0da35c4657a

La trilogie : Le Seigneur des anneaux

 

Résumé : Le jeune et timide Hobbit, Frodon Sacquet, hérite d’un anneau. Bien loin d’être une simple babiole, il s’agit de l’Anneau Unique, un instrument de pouvoir absolu qui permettrait à Sauron, le Seigneur des ténèbres, de régner sur la Terre du Milieu et de réduire en esclavage ses peuples. À moins que Frodon, aidé d’une Compagnie constituée de Hobbits, d’Hommes, d’un Magicien, d’un Nain, et d’un Elfe, ne parvienne à emporter l’Anneau à travers la Terre du Milieu jusqu’à la Crevasse du Destin, lieu où il a été forgé, et à le détruire pour toujours. Un tel périple signifie s’aventurer très loin en Mordor, les terres du Seigneur des ténèbres, où est rassemblée son armée d’Orques maléfiques…

Mon avis: Je n’avais jamais vu cette trilogie adaptée en film. J’ai vraiment adoré ces 3 films ! Les décors, l’aventure de chaque personnage, aussi important les uns que les autres et pas seulement Frodon Saquet. Les paysages sont sublimes, j’ai été prise par l’histoire dès le début. Les films sont longs, à réserver pour une après midi cocooning quand la pluie tombe dehors. Avec du pop corn fait maison, c’est encore mieux. Je ne trouve aucune critique à faire, j’ai vraiment apprécié cette trilogie. J’ai hâte cet été de le lire en version livre ( étant donné que j’ai l’intégrale en un seul livre, je me le garde pour les vacances d’été, plus pratique 😉 ).

 

 

 

Pix: Allociné
Lolli

Le samedi c’est cookies !

DSC01086

 

Les cookies et moi, cela a longtemps été une relation compliquée. Je les ratais tout le temps. Trop durs, pas assez cuits, trop collants. J’avais arrêté, parfois quand ça ne veut pas il ne faut pas insister. Puis un samedi, une envie de pâtisserie m’est venue et sans réfléchir, je me suis lancée dans une nouvelle recette de cookies. Et ce fut des cookies comme je les aime: croustillants un peu à l’extérieur et moelleux dedans. Un régal ! Même Jules a été agréablement surpris ( faut dire qu’il avait subi mes tentatives ratées alors je comprend son scepticisme 😉  ). Donc si vous-même n’êtes pas à l’aise avec les cookies, rien n’est perdu j’en suis la preuve !

 

DSC01079DSC01082

 

Pour une douzaine de cookies:

Ingrédients:

  • 250 g de farine
  • 125 g de sucre roux
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 oeuf
  • 125 g de beurre
  • la moitié d’une tablette de chocolat ou un sachet de pépites de chocolat

 

Préparation:

Préchauffer le four à 220° . Mélanger tous les ingrédients secs dans un saladier. Faire fondre le beurre dans un bol, ajouter l’œuf battu dans celui-ci, bien mélanger. Ajouter le contenu du bol au saladier. Casser le chocolat en morceaux pour faire de grosses pépites ou verser le sachet de pépites directement dans le saladier. Mélanger avec les doigts la pâte pour que le chocolat se répartisse uniformément. Sur une plaque allant au four étaler du papier cuisson. Puis former des petits tas bien espacés de pâte à cookies. Enfourner en bas du four pour 10 min. /!\ Bien surveiller !

Vous pouvez les mettre dans un tupperware pour la conservation et éviter qu’ils durcissent. 🙂

 

 

Pix: mes petits cookies
Lolli

La trilogie d’Ally Condie

107203778

 

La trilogie d’Ally Condie : tome 1 Promise, tome 2 Insoumise et tome 3 Conquise

 

Résumé: Dans la Société, les Officiels décident. Qui aimer. Où travailler. Quand mourir. Cassia a toujours cru en leurs choix. La voie toute tracée pour une longue vie, un travail adapté, un partenaire idéal. Aussi lorsque le visage de son meilleur ami, Xander, apparaît sur l’écran de couplage, Cassia sait avec certitude qu’elle lui était promise… jusqu’à ce qu’elle aperçoive un autre visage, le temps d’un flash, celui de Ky Markham, juste avant que l’écran ne devienne noir. Une erreur, lui dit-on. Pourtant, plus elle fait la connaissance de Ky plus Cassia est troublée, de plus en plus tiraillée, entre perfection et passion…

Mon avis: J’ai été emballée par le 1er tome, une Société totalement sous contrôle qui m’a fait penser un peu au monde de Divergent. J’aime le concept, j’avais hâte de voir Cassia évoluer dans ce monde. Les 2 premiers sont biens, je les ai lu d’une traite. Conquise, j’ai eu un peu plus de mal car l’histoire se penche sur un aspect qui ne m’a pas passionné. Je ne peux pas vous en dire plus sans vous spoiler donc pour les amateurs de SF je vous laisse juger par vous-même. 😉

 

« C’est étrange, ce besoin de se cramponner au passé lorsque notre avenir est en jeu. »

*****

 

Bonne semaine !

 

 

 

 

Pix: Sur Google
Lolli