Lectures janvier

63fb8e1613c31273f7e11275ce6fefbc

 

Janvier n’a pas été un mois productif, Je n’ai lu que 2 livres, j’ai mis énormément (trop) de temps à lire le tome 3 Le miroir d’ambre de la saga A la croisée des mondes de Philip Pullman. Je repars sur une lecture qui se passe dans le monde actuel et ça fait du bien.Voici mon bilan des lectures de Janvier. 🙂

 

Spring Girls       Anna Todd

 

Résumé: Une adaptation moderne des Quatre filles du docteur March
Les 4 filles de l’officier Spring vivent avec leur mère, Mérédith, sur la base militaire de Fort Cyprus, près de la Nouvelle-Orléans. L’histoire débute pendant les fêtes de Noël, alors que leur père, Franck, est en mission près de Mossoul, en Irak. Entre premiers émois amoureux, trahisons entre amis et difficultés financières, le quotidien de cette famille américaine est jalonné de problèmes auxquelles 4 adolescentes font face chacune à leur manière. 

Mon avis: Une version moderne Des quatre filles du Dr March réussie. ❤  Un coup de coeur pour ce 1er livre 2018. Je me suis attachée à ces 4 jeunes filles, j’ai suivi leurs évolutions, leurs colères, leurs rires et leurs chamailleries avec passion et avec le sourire. Une lecture tendre, douce et drôle. Anna Todd a signé un joli roman que je ne regrette pas d’avoir acheté et dévoré jusqu’à la dernière page.

 

« ce que je préfère chez toi, c’est ton odeur. tu as l’odeur, de la terre, de l’herbe, des jardins,
un peu plus d’humanité que nous tous »

 

*****

 

A la croisée des mondes : tome 3 Le miroir d’ambre        Philip  Pullman

 

Attention spoilers: passez votre chemin si vous n’avez pas lu les 2 premiers

 

Résumé: Séparée de son compagnon Will, la jeune Lyra est retenue prisonnière par sa mère, l’ambitieuse et impitoyable Mme Coulter qui, pour mieux s’assurer de sa docilité, l’a plongée dans un sommeil artificiel. Parti à sa recherche escorté de deux anges, Balthamos et Baruch, Will parvient finalement, au prix d’un terrible sacrifice, à délivrer Lyra. Pour aussitôt repartir à l’aventure. Car, tandis que Lord Asriel se prépare à l’ultime bataille qui décidera du sort des mondes, les deux adolescents doivent s’engager dans la plus périlleuse des missions: un voyage dans une contrée d’où nulle âme n’est jamais revenue, le royaume des morts…

Mon avis: Je ne sais pas si mon état d’esprit a influencé ma lecture mais j’ai trouvé ce livre pesant, long et dur à lire. Non par son vocabulaire ou ses expressions mais par ses détails parfois inutiles, son style qui ne m’a pas accroché. Peu d’action, l’histoire qui se traîne en longueur, j’ai été très déçue et je me languissais de finir ce livre pour passer à autre chose. J’avais perdu l’engouement du 1er tome.

« – Pouvoir, ce n’est pas la même chose que devoir.
– Si on doit faire quelque chose et qu’on peut le faire, on n’a aucune excuse. »

 

*****

Pix: Prise ICI
Lolli

 

 

 

Publicités

La compote de pommes

DSC00692

 

Petite gourmandise que j’adore déguster en hiver, c’est la compote de pommes. 🙂 J’ai du mal à manger la pomme crue mais cuite, je trouve cela délicieux ! J’ai testé une compotée de pommes pour accompagner mes toasts au foie gras à Noël. J’ai découvert que c’est très facile de faire sa propre compote alors j’ai décidé de m’y mettre plutôt que de les acheter. C’est parti !

 

Pour 2 personnes:

  • 3 pommes
  • 10g de beurre
  • 2 CS de sucre roux
  • une pincée de cannelle

 

Couper les pommes en petits dés. Mettre le beurre dans une casserole et faire revenir les pommes. Puis ajouter un grand verre d’eau aux pommes et laisser cuire tout en remuant régulièrement le mélange. Ajouter le sucre et la cannelle, bien mélanger. Il faut que les pommes changent de couleur et deviennent plus foncées ( pas cramées hein 😉 ). Quand les pommes ont fondus et sont cuites, passer le tout dans un mixeur. La compote se garde quelques jours au frigo dans un bol recouvert de film alimentaire ou dans un tupperware.

 

 

Bon appétit !!

 

 

 

Pix: compote de janvier
Lolli

 

 

Lettre à mon corps

DSC00735

 

Mon corps,

Enfant, je te trouvais trop chétif. Adolescente, mon bonnet C au collège m’a valu des moqueries de la part de mes « camarades » de classe. Mes cheveux frisés qui ne voulaient pas se discipliner et mes lunettes m’ont valu le statut de « l’intello de service ». Je me sentais seule et exclue. J’ai détesté le collège. Puis en seconde, mon corps attirait. Ma taille de guêpe avec ma poitrine généreuse m’ont donné de l’assurance. J’ai eu mon premier vrai petit ami, mon premier amour, ma première fois. C’était nouveau, c’était bon de me sentir bien dans mon corps. Je pouvais tout me permettre: le moulant, le slim, les jolies robes qui soulignent les courbes.

DSC00739

 

Mais vers 20 ans, le chômage a pointé le bout de son nez et là, j’ai perdu pied. Mon corps, je suis désolée de t’avoir négligé, d’avoir mangé des sucreries par ennui. Le sport, je l’ai abandonné pour le Nutella. La dépression était là mais je n’en avais pas conscience. La nourriture me faisait du bien, sur l’instant, c’est si réconfortant le chocolat. Mon corps, tu as bien changé. De la cellulite est apparue, des kilos se sont glissés dans mes fesses, mes cuisses. Tu t’es ramolli mon corps. Le reflet dans le miroir, ce n’est plus moi. Je te déteste.

Cette relation ne me convient pas. Ce dégout que je peux ressentir, cette tristesse de te voir ainsi. Utiliser les vêtements pour te cacher, pour me protéger du regard des autres. Créer une barrière et se dissimuler. Je ne veux plus de tout ça. Je veux t’assumer.  Alors je te fais une promesse mon corps, celui d’essayer de te regarder avec amour et bienveillance. Car tu es mien et l’on s’appartient. Je vais te modeler avec  le fitness, t’écouter avec le yoga et sourire avec l’équitation. Mon corps, je m’engage à ne plus t’oublier. A t’aimer et à t’accepter, peu importe l’image du miroir. Ignorer les diktats. Car toutes les femmes sont belles.

 

DSC00741

 

Pix: shooting janvier 2018
Lolli

Muffins aux poireaux

DSC00271

 

Aujourd’hui, je vous propose une recette simplissime ! Même les enfants succomberont à ces délicieux muffins aux poireaux. En guise d’entrée ou en accompagnement d’un plat 😉

Pour 2 personnes ( 6 muffins )

Ingrédients:

  • 2 poireaux
  • 2 oeufs
  • 2 CS farine
  • 3 CS crème fraîche
  • sel, poivre, muscade

 

Préparation:

Laver les poireaux et les couper en rondelles. Les mettre à cuire dans un faitout avec un peu d’eau pendant 20 min ou les faire cuire à la vapeur pour la même durée. Bien égoutter les poireaux avant de les mixer finement dans un robot. Ajouter les oeufs, la crème, la farine et bien assaisonner.

Répartir dans des moules à muffins en silicone et enfourner pour 25 min à 185°. Le tour est joué !  🙂

 

Bon appétit !!

 

DSC00274

 

 

 

Pix: muffins aux poireaux
Lolli